Une encyclique sur l'environnement

Publié le 19 Juin 2015 par p@roisse s@int M@ry in Respect de la Création

Si nous avons tous l’habitude que l’Eglise prenne position et pose des actes dans le domaine de la solidarité, nous l’entendons moins sur le sujet de l’environnement. Mais, est-ce parce qu’elle ne parle pas ou que nous ne l’écoutons pas ?
L’encyclique publiée le 18 juin dernier semble bien dire que l’Eglise est pourtant déjà bien engagée par la voix de ses derniers papes et de ses laïcs, mais peut-être ceux-ci ne sont-ils pas encore assez nombreux ou visibles. L’invitation est en tout cas claire aujourd’hui.
Laudato sii (Loué sois-tu) se veut d’abord un appel confiant à la responsabilité politique des hommes, à leur conscience morale, pour prendre soin de cette «maison commune ». Ce n’est pas qu’une affaire de solutions techniques mais, affirme le pape François comme l’avait fait Jean Paul II, de «conversion » profonde.
Le texte ne se borne pas au défi climatique. Il dresse un état des lieux sans concession de « notre maison » couvrant déchets, manque d’accès à l’eau potable, perte de la biodiversité, urbanisation galopante, surconsommation d’une partie de la population, accroissement des inégalités sociales et même « pollution mentale » qui gagne les esprits saturés d’écrans.
« Nous n’avons jamais autant maltraité ni fait de mal à notre maison commune qu’en ces deux derniers siècles ». À plusieurs reprises, le pape souligne la nécessité de modes de vie sobres et l’importance d’actions collectives dans ce but.

saint-francois_vitrailSaint François d’Assises,patron des écologiqstes

Pourquoi parle-t-on autant de cette encyclique alors que les précédentes sont passées inaperçues dans nos journaux ? Sans doute parce que les catholiques sont attendus sur ce sujet, parce que travailler à la sauvegarde de notre environnement –respecter la Création dans notre jargon- c’est un acte fort de fraternité envers les hommes et envers la Vie. Réduire le réchauffement climatique et réduire la misère relèvent d’un même engagement collectif et individuel. «Tout est lié » nous dit le pape.

Le saviez-vous ? Depuis 2001, le conseil des conférences épiscopales d’Europe invite les paroisses à fêter la Création spécifiquement entre le 1er septembre (fête orthodoxe) et le 4 octobre (fête de François d’Assise, patron des écologistes). Une bonne idée reprise depuis longtemps sur notre paroisse ;)

Commenter cet article